Historique du village

PDF

Envoyer par mail

Envoyer par mail


Séparés par des virgules
Vous êtes ici :

Historique

Un cartulaire de l'abbaye de Gimont décrit la région de Saiguède avant la fondation.

Elle appartenait alors au terroir Saint Julien d'Eaubelle qui s’étendait alors du Touch et de la Saudrune jusqu'au moulin de Seyguède et à Sainte-Foy.

P.Delaux et F.liberos décrivent ce terroir en ces termes: "des terres incultes couvertes de ronces et de bruyères, des bois où pouvaient roder les loups et les renards, quelques prairies dans les bas fonds, quelques vignobles et quelques champs cultivés sur les sites les plus avantageux". La fondation de la commune remonte à 1283, sous le règne de Philippe III.

Cette date ne peut être discutée car on sait que Saiguède est apparue trois années après Saint-Lys (fondé en 1280).

 

Saiguède appartenait au Moyen-Age à la Châtellenie de Muret et faisait partie intégrante du Comminges. Elle était administrée par deux consuls renouvelables chaque année et dépendait pour le culte de la paroisse de Fontenilles.

A la révolution , Saiguède dépendait de Claire Lecompte, veuve de Doujat Gabriel, seigneur d'Empeaux et conseiller au parlement de Toulouse. En 1792, elle cédait la place au premier magistrat municipal élu.

Il semble qu'a cette époque la commune avait une population avoisinant les 350 personnes.